20 mai 2024
BTC66 375,0
ETH3 069,43
USDT1,0
BNB572,9
SOL170,16
USDC0,999389
XRP0,510631
DOGE0,150799
BUSD1,002
Dernières actualités
Comment l'Effondrement de JPEX Modifie le Paysage Cryptographique de Hong Kong et Rend le Reste du Monde Émerveillé
7 oct. 2023

Comment l'Effondrement de JPEX Modifie le Paysage Cryptographique de Hong Kong et Rend le Reste du Monde Émerveillé

7 oct. 2023
4,4

La bourse JPEX de Hong Kong a récemment fait la une des médias alors que la police locale a ouvert une enquête sur une fraude majeure. La situation a attiré l’attention du public du monde entier pour plusieurs raisons, la principale étant la rapidité avec laquelle le paysage des cryptomonnaies évolue dans la région. Et cet aspect soulève beaucoup de questions.

Hong Kong est une plaque tournante mondiale pour les crypto-monnaies

Avec la croissance rapide de l’espace crypto, certaines régions du monde ont exprimé leur désir de devenir un centre mondial pour les crypto-monnaies. Hong Kong ne fait pas exception. Au cours de l’année écoulée, la région a progressé dans la législation visant à introduire et à développer l’innovation cryptographique. Hong Kong, étant l’une des plus grandes économies du monde, est devenue un centre de données bien établi dans divers domaines et les crypto-monnaies se sont révélées être un autre ajout. Alors que la Chine a adopté une position ferme à l’égard des crypto-monnaies, Hong Kong a vu des opportunités illimitées dans ce sens.

Début 2023, le secrétaire financier de Hong Kong, Paul Chan, a révélé les projets ambitieux du gouvernement visant à créer un écosystème cryptographique dans la région. Et ce, malgré le fait que l’industrie mondiale de la cryptographie a été la plus durement touchée par l’effondrement de FTX. En janvier, le géant de la technologie Samsung a annoncé le lancement d’un ETF Bitcoin à la Bourse de Hong Kong. Et en mars, plus de 80 sociétés de cryptomonnaie étaient entrées sur le marché local. Un mois plus tard, l’Autorité monétaire de Hong Kong a exhorté les banques à commencer à fournir des services aux sociétés de cryptographie. Et début mai, le régulateur local a commencé à délivrer des licences aux sociétés de crypto-monnaie pour exercer leurs activités.

Il peut sembler que dans les projets ambitieux du gouvernement en matière de cryptographie, le contrôle sous la forme de licences uniquement du régulateur est devenu une petite cuillerée de goudron. Et cela pour des raisons évidentes : le progressiste Hong Kong considérait une réglementation lourde comme un énorme obstacle au développement de l’industrie de la cryptographie dans la région. Mais ironiquement, c’est cette décision qui a conduit au projet de transformer Hong Kong en un hub cryptographique au bord de l’échec.

L’enquête très médiatisée JPEX : des questions oubliées et difficiles à ignorer

Le 12 septembre, la Securities and Futures Commission (SFC) de Hong Kong a constaté que l'échange de crypto-monnaie JPEX opérait illégalement à Hong Kong. En d’autres termes, l’entreprise n’a pas obtenu de licence de la SFC. En outre, il s'est avéré que le régulateur a commencé à recevoir de nombreuses plaintes de clients de la bourse concernant l'impossibilité de retirer des fonds. JPEX a à son tour reconnu le problème du retrait des fonds, mais a déclaré qu'elle respectait la loi. Le 14 septembre, la bourse a augmenté les frais de retrait et le 15 septembre, elle a bloqué certains services. Le 17 septembre, JPEX a accusé des teneurs de marché tiers de problèmes de liquidité sur sa plateforme.

Le 18 septembre, la police de Hong Kong a lancé des descentes dans les bureaux de l'entreprise. Les suspects ont été arrêtés. Quelques jours plus tard, la bourse a accusé les opérateurs de télécommunications locaux de ne pas pouvoir accéder au site et à l'application. Le 21 septembre, JPEX a annoncé s'être converti en DAO pour éviter les restrictions du régulateur. Le 23 septembre, il est révélé que le nombre d'utilisateurs concernés dépassait les 2 200 et que les dégâts s'élevaient à 178 millions de dollars. Le même jour, 11 personnes ont été arrêtées. Le 29 septembre, la police a annoncé l'arrestation de 18 suspects dans cette affaire.

Alors que l'enquête sur JPEX bat son plein, les régulateurs locaux ont exprimé leur voix sur les risques mondiaux qui pourraient émerger de la situation autour de JPEX. Cet événement a soulevé des inquiétudes quant à l'efficacité du cadre réglementaire existant. Le SFC et la police de Hong Kong ont formé une coalition. La nouvelle unité renforcera la surveillance de l’espace cryptographique pour lutter contre les activités illégales. La question de l’établissement de restrictions sur les échanges de certains actifs virtuels a également été évoquée. En outre, la SFC a publié une liste de tous les échanges agréés, vraisemblablement agréés, clôturés et en attente de candidature.

Cette histoire menace de compliquer les efforts de Hong Kong visant à créer une plaque tournante mondiale pour l'industrie de la cryptographie dans le but de reconstruire sa réputation de centre financier innovant.

La question rhétorique de la régulation de l’industrie de la cryptographie

La situation actuelle de JPEX démontre une fois de plus la nécessité de changements immédiats en matière de surveillance dans le contexte de l’évolution rapide du paysage des cryptomonnaies. En tant qu’acteurs du marché, nous devons observer de l’extérieur comment les pays du monde entier équilibrent innovation et réglementation. Cet équilibre existe-t-il entre le progrès de l’industrie et la protection contre les acteurs du marché sans scrupules ? Lorsque certains sont aveuglés par la nature décentralisée de la technologie, d’autres refusent de regarder vers l’avenir et appliquent à la place des règles dépassées. Et tant que les deux camps s’affrontent, leurs problèmes ne seront pas résolus : l’industrie de la cryptographie ne se développera pas (et dans le pire des cas, elle déclinera) et les acteurs du marché n’obtiendront pas leur protection.

Y aura-t-il une issue sous la forme de nouvelles règles pour une direction relativement nouvelle du système financier, ou s’agit-il d’un monde utopique ?


Abonnez-vous à Cryptonica.News
sur les réseaux sociaux

Les documents du site web Cryptonica ne constituent pas une recommandation d'investissement individuelle et les instruments financiers ou transactions qui y sont mentionnés peuvent ne pas correspondre à votre profil et objectifs (attentes) d'investissement. Nous ne sommes pas responsables des faits manquants ou des informations inexactes dans les textes. Les crypto-monnaies sont des actifs financiers à haut risque et volatilité, faites toujours vos propres recherches sur les instruments financiers et prenez votre propre décision. Avant toute activité liée à la crypto-monnaie, vous devez étudier, comprendre et respecter les lois en vigueur dans votre région et état.


Dans quelle mesure l’article vous a-t-il été utile?
Merci pour votre évaluation!

Dernières actualités

Voir aussi

Amp (AMP)
$0,00678194
-0,35%
Bitcoin (BTC)
$66 375,0
0,16%
Gate (GT)
$7,86
-0,21%
IQ (IQ)
IQ
IQ
$0,01020624
-0,73%
Maker (MKR)
$2 766,09
0,05%
NEM (XEM)
$0,03703062
-0,11%
Quant (QNT)
$94,64
-0,13%
Sui (SUI)
$1,028
0,28%

Comment

Que sont les DePIN en crypto-monnaie ?
Comment staker $SCALE, le token natif de DeDust.io ?