22 mai 2024
BTC69 273,0
ETH3 758,69
USDT0,999815
BNB613,64
SOL177,8
USDC0,999673
XRP0,534723
DOGE0,167499
BUSD0,998433
Guides
Qu'est-ce Que le Blockchain ?
19 avr. 2023

Qu'est-ce Que le Blockchain ?

19 avr. 2023
4,3

Vous avez probablement déjà entendu parler de la technologie blockchain. Mais de quoi s'agit-il vraiment ? Notre guide approfondi se plongera dans les fondements de cette technologie de pointe. Découvrez pourquoi la blockchain a eu un impact si profond sur le monde moderne et comment elle peut potentiellement le transformer.

Qu'est-ce Que le Blockchain ?

La technologie du blockchain est un terme qui gagne en popularité ces dernières années, mais elle reste encore un concept relativement nouveau pour beaucoup de gens. Que vous soyez familier avec le concept ou non, les technologies du blockchain sont déjà partout autour de nous et façonnent le monde financier moderne.

Au cœur du blockchain se trouve un registre numérique distribué maintenu par des ordinateurs du monde entier qui enregistre l'activité de transaction, stocke des données et permet l'échange de valeur sans avoir besoin d'intermédiaires ou d'autorités centrales. La technologie utilise des protocoles cryptographiques pour sécuriser les données et garantir leur immutabilité.

La technologie est la base de l'ensemble de l'écosystème des crypto-monnaies, de Web3 et des contrats intelligents, offrant une manière de communiquer et d'échanger de la valeur sans intermédiaires et avec un niveau de confiance minimal.

Les réseaux blockchain fonctionnent à travers des systèmes d'incitations alignées, et ils requièrent une communauté d'utilisateurs, d'opérateurs de nœuds, de développeurs et de mineurs pour fonctionner correctement. La communauté est motivée par des récompenses telles que la cryptomonnaie nouvellement émise ou les frais de transaction, qui sécurisent également le réseau contre les activités criminelles ou frauduleuses.

Le concept de blockchain remonte au début des années 1980, mais la technologie a commencé à attirer l'attention du public en 2009 après la naissance de Bitcoin. Bitcoin est la première et la plus connue des applications de la technologie blockchain, en savoir plus à ce sujet. Ethereum, lancé en 2015, a fait évoluer la technologie et a lancé des industries telles que DeFi et NFT.

La raison pour laquelle la technologie blockchain est devenue si populaire est due à sa capacité à faciliter le mouvement plus rapide des transactions, permettant de gagner du temps et de l'argent. La tenue des registres de données et de transactions est une partie cruciale des affaires. Dans le passé, les registres financiers étaient tenus dans des registres papier qui étaient conservés dans des établissements financiers. Les audits des registres traditionnels étaient possibles, mais seulement pour quelques privilégiés. La blockchain a pris ces idées et les a rendues plus accessibles en réduisant l'opacité entourant la gestion des informations, notamment des données de transaction.

Qu'est-ce que la Technologie du Blockchain ?

La technologie de le blockchain fournit une structure qui stocke des enregistrements transactionnels dans plusieurs bases de données d'un réseau connecté par des nœuds pair à pair.

Au cœur de le blockchain se trouve une chaîne de blocs, d'où le nom de blockchain. Chaque bloc contient un hachage cryptographique du bloc précédent, créant ainsi un lien inaltérable entre eux.

Chaque bloc dans une blockchain contient une certaine quantité de données et il est lié au bloc précédent de manière chronologique, formant ainsi une chaîne virtuelle de blocs. Une blockchain peut être considérée comme un train avec plusieurs wagons, chacun contenant une quantité déterminée de données. Chaque bloc contient un horodatage, ce qui permet de savoir quand les données ont été enregistrées et stockées.

Source et Copyright: © technologyreview.com

Cette chaîne de blocs forme un grand livre distribué, qui est stocké sur un réseau d'ordinateurs ou de nœuds. Les nœuds sont des ordinateurs ou des appareils faisant partie du réseau et possèdent une copie du grand livre de le blockchain, ce qui garantit que les données ne sont pas perdues même si certains nœuds tombent en panne. Chaque nœud du réseau peut effectuer diverses fonctions, telles que la validation des transactions, l'ajout de nouveaux blocs à la chaîne et l'assurance du consensus. Cela permet un système sécurisé et transparent pour l'enregistrement et la vérification des transactions. En résumé, le blockchain est essentiellement une liste distribuée de transactions constamment mise à jour et examinée.

Comment Fonctionne le Blockchain ?

L'un des principaux éléments sous-jacents de la technologie de le blockchain est son mécanisme de consensus. Ce mécanisme garantit que tous les nœuds du réseau sont d'accord sur les informations stockées dans le registre. Le mécanisme de consensus contribue à prévenir la fraude et à assurer que les données dans le blockchain sont sécurisées et précises.

La preuve de travail et la preuve d'enjeu sont les deux principaux mécanismes de consensus pour les réseaux blockchain pour vérifier de nouvelles transactions, les ajouter à le blockchain et créer de nouvelles jetons/monnaies. La preuve de travail, d'abord pionnière par Bitcoin, utilise l'extraction de données pour atteindre ces objectifs. La preuve d'enjeu - qui est utilisée par Ethereum et d'autres - utilise la mise en jeu pour atteindre les mêmes objectifs. Allons plus loin dans les deux concepts.

Preuve de travail

PoW est un mécanisme de consensus qui exige des utilisateurs du réseau, connus sous le nom de "mineurs", de consacrer une puissance de calcul pour accomplir une tâche. Dans le protocole Bitcoin, par exemple, les mineurs concourent en utilisant leurs ordinateurs pour générer des codes aléatoires de longueur fixe appelés "hachages". Ils créent ces hachages en exécutant des entrées au hasard à travers un algorithme de hachage cryptographique. Le mineur qui génère un hachage avec les mêmes zéros ou plus à l'avant par rapport au hachage cible gagne le droit de proposer un nouveau bloc de transactions à joindre à le blockchain. Si le blockchain proposée est valide, le mineur reçoit une récompense de bloc pour ses efforts.

Source et Copyright: © technologyreview.com

Une fois qu'un nouveau bloc de transactions a été proposé par le mineur gagnant, les mineurs restants du réseau vérifient ensuite indépendamment ces transactions. En exigeant que tous les utilisateurs du réseau confirment indépendamment les transactions proposées avant qu'elles ne soient finalisées, il est presque impossible de doubler ses avoirs. Après la compétition d'extraction de données pour chaque nouveau bloc, elle recommence ensuite en fonction du temps de bloc que chaque protocole est programmé pour suivre.

Preuve d'enjeu

En revanche, PoS utilise une série différente d'incitations pour s'assurer que les participants au réseau se comportent honnêtement. Dans un système PoS, les participants au réseau achètent et verrouillent les jetons natifs d'un protocole pour avoir la chance de recevoir des récompenses pour la validation de blocs de transactions. Ce processus est connu sous le nom de jalonnement. Les participants avec plus de jetons jalonnés sont plus susceptibles d'être choisis pour valider un nouveau bloc, mais il y a toujours un élément aléatoire dans le processus de sélection, semblable à un système de loterie.

Au lieu de se faire concurrence pour résoudre des énigmes cryptographiques, les validateurs PoS sont incités à travailler ensemble pour valider les transactions avec précision. Les validateurs qui agissent de manière malhonnête, comme proposer des blocs invalides, sont pénalisés en perdant une partie de leurs jetons jalonnés. Le PoS est moins énergivore que le PoW. Les systèmes PoS nécessitent beaucoup moins de puissance de calcul et la consommation d'énergie est nettement inférieure.

La preuve de travail (PoW) et la preuve de participation (PoS) sont les mécanismes de consensus les plus courants, mais il existe un certain nombre d'autres alternatives. Beaucoup de ces options combinent des composants de divers autres mécanismes de chiffrement et de consensus. La liste des mécanismes de consensus disponibles ne cesse de s'allonger et de changer.

Types de Réseaux Blockchain

De nos jours, il existe différents types de réseaux blockchain tels que publics, privés et consortium.

Blockchain publics

Les blockchains publics sont ouvertes à tous, permettant aux utilisateurs de visualiser, d'envoyer des transactions et de participer au processus de consensus, ce qui les rend décentralisées. La cryptoéconomie sécurise les blockchains publiques à l'aide d'une preuve de travail ou d'une preuve d'enjeu. Ces blockchains offrent la transparence, aucune vérification par un tiers et l'anonymat à leurs utilisateurs. Cependant, ils nécessitent une puissance de calcul importante, ont peu de confidentialité pour les transactions et une sécurité insuffisante.

Blockchain privés

D'autre part, les blockchains privés, également appelées blockchains gérées, sont des blockchains autorisées administrées par une seule entité. L'autorité centrale d'une blockchain privée décide qui peut être un nœud et quelles fonctions ils peuvent exécuter. Les blockchains privées offrent la confidentialité des données, une plus grande confidentialité, la conformité et la stabilité. Cependant, l'accès public aux chaînes de blocs privées est restreint, ce qui les rend partiellement décentralisées. Ils sont plus sensibles à la fraude et aux mauvais acteurs.

Blockchains du consortium

Les blockchains de consortium sont des blockchains autorisées qui sont administrées par un consortium d'organisations plutôt que par une seule institution, offrant plus de décentralisation que les blockchains privées, ce qui se traduit par une sécurité accrue. La blockchain du consortium est supervisée par une partie, mais elle est protégée contre la domination. Il a un haut niveau de confidentialité, pas de frais de transaction et de flexibilité. Cependant, la création de consortiums peut être difficile et prendre du temps, avec le risque de violations des lois antitrust

Décentralisation du Blockchain

La principale raison pour laquelle les organisations utilisent la technologie blockchain, au lieu d'autres magasins de données, est de fournir une garantie d'intégrité des données sans dépendre d'une autorité centrale. C'est ce qu'on appelle la confiance décentralisée grâce à des données fiables. La décentralisation dans le blockchain signifie qu'il n'y a pas de point de défaillance unique dans le réseau.

Chaque nœud du réseau transporte une copie des données, toute modification des données passant par la validation par d'autres nœuds. Ce processus est crucial pour empêcher toute activité malveillante comme la fraude ou le piratage. Comme la majorité des nœuds doivent approuver toute modification de données, cela apporte fiabilité et fiabilité au traitement des données.

Dans un réseau décentralisé, tous les participants peuvent voir et vérifier chaque transaction. Cela signifie que n'importe qui peut vérifier l'intégrité du réseau et qu'il n'est pas nécessaire de faire confiance à une autorité centrale pour s'assurer que le système fonctionne correctement.

En plus d'assurer l'intégrité des données, la décentralisation favorise l'innovation. Cela ouvre la voie aux développeurs pour créer facilement de nouvelles applications sur les plates-formes blockchain existantes.

De plus, cette fonctionnalité décentralisée favorise l'inclusivité, et même les personnes qui n'avaient pas accès aux services financiers auparavant peuvent désormais effectuer des transactions via la technologie blockchain sans banques ni processeurs de paiement. Ce phénomène ouvre de nouvelles possibilités d'inclusion financière et d'autonomisation économique.

Dans l'ensemble, la décentralisation a fait de la technologie blockchain un choix populaire dans divers secteurs tels que la finance, la santé et la gestion de la chaîne d'approvisionnement. Dans la finance, le blockchain est utilisée pour des transactions sécurisées et transparentes, tandis que dans les soins de santé, elle est utilisée pour le stockage sécurisé des données des patients. Enfin, dans la gestion de la chaîne d'approvisionnement, le blockchain est utilisée pour suivre et vérifier l'authenticité des produits du fabricant au consommateur final.

Transparence

En raison de la nature décentralisée de la plupart des réseaux de blockchain, toutes les transactions effectuées sur ceux-ci peuvent être visualisées de manière transparente à l'aide d'un nœud personnel ou d'explorateurs de blockchain comme Etherscan, qui permettent à quiconque de visualiser les transactions en direct. Dans sa forme la plus simple, la transparence dans le blockchain fait référence à la capacité de visualiser et de vérifier toutes les transactions qui se produisent sur le réseau de le blockchain. Cela signifie que vous pouvez suivre vos jetons ou vos pièces partout où ils vont avec les adresses de portefeuille.

Si une transaction est enregistrée sur le blockchain, elle est là pour que tout le monde puisse la voir, et toute tentative de falsification serait immédiatement perceptible. Il est donc beaucoup plus difficile pour les acteurs malveillants de se livrer à des activités frauduleuses telles que les doubles dépenses, qui peuvent être un problème majeur dans les systèmes financiers traditionnels.

Étant donné que toutes les transactions sont enregistrées sur le blockchain, il est possible de retracer l'historique d'un actif ou d'une transaction en particulier jusqu'à son origine. Ceci est particulièrement utile dans les situations où il est nécessaire d'enquêter sur des activités ou des transactions suspectes. Par exemple, si un individu est soupçonné de se livrer au blanchiment d'argent, il serait possible de retracer ses transactions sur le blockchain et d'identifier tout schéma suspect.

Cependant, il est important de noter que la transparence dans une blockchain ne signifie pas nécessairement que toutes les informations sont accessibles à tous. Alors que toutes les transactions sont visibles sur le blockchain, les identités des utilisateurs sont gardées privées grâce à l'utilisation de paires de clés publiques-privées. Cela signifie que si les transactions elles-mêmes sont transparentes, l'identité des utilisateurs impliqués n'est pas nécessairement connue du public.

Le Blockchain Est-il Sécurisé ?

La technologie Blockchain a acquis une réputation pour ses mesures de sécurité, ce qui en a fait une cible moins attrayante pour les pirates qui tentent de falsifier les données de le blockchain. Les mesures de sécurité employées par les blockchains reposent fortement sur la cryptographie, en particulier les fonctions de hachage cryptographique, pour assurer la sécurité des données. Ces fonctions de hachage génèrent des identifiants uniques pour les blocs de données, qui sont ensuite liés pour créer une chaîne de blocs liés, garantissant ainsi l'immuabilité des enregistrements de transaction et rendant extrêmement difficile pour quiconque de modifier les données stockées dans une blockchain.

Clés publiques et privées

La cryptographie fournit non seulement une protection pour les enregistrements de transaction sur les registres, mais joue également un rôle crucial dans la sécurisation des portefeuilles cryptographiques grâce à l'utilisation de clés publiques et privées. Dans les réseaux blockchain, les clés publiques et privées sont utilisées pour vérifier et authentifier les transactions. Les clés publiques, dérivées de la clé privée, servent d'identifiant public qui peut être utilisé pour recevoir des paiements d'autres personnes et sont partagées librement au sein du réseau pour identifier un compte ou une adresse.

En revanche, les clés privées sont secrètes et ne doivent être connues que du propriétaire du compte. Les clés privées sont utilisées pour signer numériquement les transactions, prouvant que l'expéditeur est autorisé à envoyer des fonds à partir de ce compte. Sans la clé privée, il serait impossible d'accéder ou de dépenser des fonds sur ce compte.

Les clés privées peuvent être stockées de différentes manières, allant des portefeuilles numériques aux portefeuilles matériels, et la sécurité de la clé privée est cruciale pour maintenir la sécurité du compte. Par conséquent, les utilisateurs doivent prendre des mesures pour s'assurer que leurs clés privées sont conservées en toute sécurité afin d'empêcher tout accès non autorisé ou toute perte de fonds.

Bitcoin Vs. Blockchain

La blockchain est la technologie sous-jacente de la monnaie numérique Bitcoin, mais Bitcoin n'est pas le seul système de grand livre distribué basé sur le blockchain sur le marché. En fait, le blockchain a trouvé de nombreux cas d'utilisation au-delà de Bitcoin. Bitcoin transmet une valeur monétaire entre les utilisateurs, tandis que le blockchain peut être utilisée pour transférer une variété d'actifs, tels que des informations ou des droits de propriété. Il existe actuellement des dizaines de milliers de projets explorant les nombreuses façons d'utiliser la technologie blockchain.

Blockchain Vs. Banques

Tout au long de l'histoire humaine, les banques ont été les piliers du système financier, servant d'intermédiaires clés entre les différentes parties. Cependant, l'émergence de la technologie blockchain et de la finance décentralisée (DeFi) a déclenché un changement de paradigme dans le paysage financier, présentant un défi au modèle bancaire établi.

Centralisation

L'une des disparités les plus importantes entre la technologie blockchain et les banques est la question de la centralisation. Contrairement aux banques, la technologie blockchain est décentralisée, fonctionnant sans avoir besoin d'une autorité centrale pour traiter et enregistrer les transactions. Bien que la centralisation offre un contrôle et une supervision accrus, elle manque de transparence et est vulnérable à la corruption, à la fraude et à d'autres formes d'activités nuisibles.

Rapidité des transactions

En ce qui concerne la vitesse de traitement des transactions, la conception de la technologie blockchain est axée sur la rapidité et l'efficacité. Les transactions sont exécutées en quelques secondes ou minutes, quelle que soit la taille ou la complexité de la transaction. D'un autre côté, les banques peuvent être assez lentes, les transactions prenant des jours voire des semaines, en particulier pour les transactions transfrontalières.

Accessibilité

La technologie blockchain et les crypto-monnaies ont le potentiel de faire tomber les obstacles à une inclusion financière généralisée, en particulier pour les individus et les communautés qui sont actuellement mal desservis ou exclus du système bancaire traditionnel. Les banques sont souvent exclusives, avec des frais élevés, des critères d'éligibilité stricts et un manque d'accessibilité dans de nombreuses régions et communautés.

Dans l'économie mondiale d'aujourd'hui, les avantages de la technologie blockchain sont particulièrement attrayants. La montée en puissance des applications DeFi basées sur la technologie blockchain a donné naissance à un nouvel écosystème de services financiers qui peut contourner les banques et les institutions financières traditionnelles, permettant des prêts, des emprunts et des échanges entre pairs sans intermédiaires.

Néanmoins, l'adoption de la technologie blockchain et des crypto-monnaies comporte un ensemble de risques et de défis, tels que l'ambiguïté réglementaire, la volatilité du marché et la possibilité de fraude et de blanchiment d'argent. De plus, le modèle bancaire traditionnel possède toujours des avantages significatifs, notamment la stabilité, la confiance et une longue histoire de services financiers aux clients depuis des siècles.

Comment Sont Utilisées les Blockchains ?

La technologie Blockchain est utile pour de nombreux secteurs, notamment la finance, la chaîne d'approvisionnement, l'immobilier et les jeux d'argent. Il utilise un code auto-exécutable appelé contrats intelligents, qui sont stockés sur un grand livre numérique immuable. Les contrats intelligents aident les entreprises et les particuliers à éviter les dépenses liées à l'engagement de tiers pour les affaires courantes.

La technologie Blockchain est idéale pour les paiements. Bitcoin, bitcoin cash et litecoin sont des exemples de crypto-monnaies qui utilisent la technologie blockchain pour traiter les paiements. Les paiements par blockchain sont efficaces et accessibles dans le monde entier. La technologie Blockchain est également utile dans les industries qui ont besoin de moyens sécurisés pour posséder et contrôler les données. Les industries de la santé, de l'Internet des objets et de l'identité numérique utilisent le blockchain pour créer des solutions de pointe.

Avantages et Inconvénients du Blockchain

Comme il a été mentionné précédemment, le blockchain présente de nombreux avantages par rapport aux finances traditionnelles et voici les principaux points à retenir :
Constant : La nature mondiale des réseaux blockchain permet aux transactions de se produire 24h/24 et 7j/7.

  • Rapide : les transactions sont envoyées directement entre l'expéditeur et le destinataire sans avoir besoin d'intermédiaires, ce qui permet un traitement rapide.
  • Sécurisé : Le réseau distribué de nœuds sous-jacents à le blockchain offre une sécurité collective contre les piratages et les pannes, garantissant la sécurité des transactions.
  • Peu coûteux : L'absence d'intermédiaires centralisés entraîne une réduction des coûts des opérations de blockchain.
  • Infalsifiable : Une fois les données horodatées et enregistrées sur le blockchain, il est impossible de les modifier, ce qui les rend transparentes et sécurisées contre les activités frauduleuses. Les réseaux de blockchain publics permettent à quiconque de consulter les enregistrements de transaction.

Cependant, il y a aussi quelques inconvénients à considérer. L'évolutivité est l'un des plus grands obstacles auxquels est confrontée la technologie blockchain. Au fur et à mesure que de nouvelles transactions sont ajoutées à le blockchain, le réseau peut devenir plus lent et plus difficile à entretenir.

Le manque de réglementation et de normalisation dans l'espace blockchain est une autre source de préoccupation. En raison de la prolifération des plates-formes et des protocoles, il peut être difficile d'assurer l'interopérabilité et la cohérence entre les réseaux blockchain.

La décentralisation de Blockchain augmente la confidentialité et le secret, ce qui la rend malheureusement attrayante pour les criminels. Il est plus difficile de surveiller les transactions illicites sur le blockchain que par le biais de transactions bancaires nominatives.

Des inquiétudes existent également concernant l'impact environnemental de la technologie blockchain. La validation énergivore des transactions sur certains réseaux blockchain peut contribuer aux émissions de gaz à effet de serre et à d'autres effets négatifs sur l'environnement.

L'essentiel

Les blockchains sont rapidement devenues partie intégrante de notre vie quotidienne, influençant la manière dont nous travaillons, communiquons, stockons et accédons aux données numériques. Bien que la technologie n'ait pas encore défini un ensemble de normes unifié et que sa pleine signification soit encore à l'étude, une chose est certaine : le blockchain ne va pas disparaître.

La mise en œuvre généralisée et l'étude des multiples applications pratiques de cette technologie contribuent à sa popularité croissante. Il a déjà été utilisé à bon escient dans le monde réel.

La blockchain est une technologie prometteuse, mais dont l'utilisation grand public est limitée à l'heure actuelle en raison de l'incertitude quant à la manière dont les gouvernements la réglementeront. Malgré ces obstacles longs avec les limites de transaction et les coûts énergétiques, dans les années à venir, la technologie blockchain continuera probablement à transformer nos vies, tout comme Internet l'a fait dans le passé.

FAQ

Qu'est-ce qu'un blockchain en termes simples ?

Une blockchain est un registre numérique décentralisé et distribué qui enregistre les transactions de manière sécurisée et inviolable.

Pourquoi le blockchain est-il important ?

La blockchain est importante car elle permet des transactions sécurisées et transparentes sans avoir besoin d'une autorité centrale ou d'un intermédiaire.

Combien y a-t-il de blockchain ?

Il existe des milliers de blockchains, mais les plus connues sont Bitcoin et Ethereum.

Quelle est la différence entre un blockchain privé et un blockchain public ?

La principale différence entre une blockchain privée et une blockchain publique est que les blockchains privées sont autorisées, ce qui signifie que seules certaines parties ont accès pour participer et vérifier les transactions, tandis que les blockchains publiques sont sans autorisation et que tout le monde peut participer.

Qui a inventé le blockchain ?

Scott Stornetta et Stuart Haber sont crédités d'avoir inventé le concept de blockchain, ils ont même été mentionnés dans le livre blanc Bitcoin. Cependant, la première blockchain a été conceptualisée par une personne (ou un groupe de personnes) connue sous le nom de Satoshi Nakamoto en 2008.

Dans quelle mesure l’article vous a-t-il été utile?
Merci pour votre évaluation!

Abonnez-vous à Cryptonica.News
sur les réseaux sociaux

Les documents du site web Cryptonica ne constituent pas une recommandation d'investissement individuelle et les instruments financiers ou transactions qui y sont mentionnés peuvent ne pas correspondre à votre profil et objectifs (attentes) d'investissement. Nous ne sommes pas responsables des faits manquants ou des informations inexactes dans les textes. Les crypto-monnaies sont des actifs financiers à haut risque et volatilité, faites toujours vos propres recherches sur les instruments financiers et prenez votre propre décision. Avant toute activité liée à la crypto-monnaie, vous devez étudier, comprendre et respecter les lois en vigueur dans votre région et état.


Voir aussi

Amp (AMP)
$0,00722279
0,71%
Bitcoin (BTC)
$69 273,0
-0,65%
Bitcoin Cash (BCH)
$503,93
-2,04%
Core (CORE)
$0,191218
4,12%
Dash (DASH)
$30,73
-0,25%
Ethereum (ETH)
$3 758,69
0,18%
Gas (GAS)
$5,24
-1,34%
Huobi (HT)
$0,587992
0,84%
ICON (ICX)
$0,23386
-0,7%
IQ (IQ)
IQ
IQ
$0,0105378
-0,76%
Litecoin (LTC)
$87,07
-0,26%
MAGA (TRUMP)
$7,99
-4,33%
NEM (XEM)
$0,03963704
-0,36%
ORDI (ORDI)
$43,69
0,23%
Quant (QNT)
$98,61
1,12%
Sei (SEI)
$0,560506
-1,7%
Sui (SUI)
$1,13
-0,07%
TRON (TRX)
$0,123701
0,25%
UMA (UMA)
$3,66
2,4%

Actus



Comment

Que sont les DePIN en crypto-monnaie ?
Comment staker $SCALE, le token natif de DeDust.io ?